Près de la moitié des 50 start-ups de la fintech classées parmi les plus innovantes par le cabinet KPMG et le fonds d’investissement H2 Ventures proposent des solutions de paiement.

En raison de l’explosion de la vente en ligne, plusieurs entreprises cherchent des solutions pour faciliter les transactions. Près de 30 % des 50 meilleures start-ups spécialisées dans la technologie financière proposent des moyens de paiement.

La première place du classement établi par KPMG et H2 Ventures est toujours occupée par le Chinois Ant Financialinitiateur de la solution de paiement Alipay. Stripe et Ayden, deux start-ups spécialisées dans la facilitation des transactions en ligne, figurent également en bonne position.

D’après Fabrice Odent, responsable des services financiers chez KPMG, les entreprises de paiement profitent du boom de l’e-commerce pour proposer des solutions innovantes. Cet attrait des entreprises pour le paiement en ligne viendrait également de la réglementation moins stricte dans ce domaine par rapport à celles qui régissent d’autres secteurs.


Extrait de l’article : cliquez ICI

Lire l’article ” Les paiements, terrain de jeu privilégié des poids lourds de la fintech “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le paiement comme fer de lance pour la fintech

Temps de lecture : 1 min