Avec le Cloud Native, l’organisation peut développer et déployer des applications modulables dans des environnements Cloud public, privé et hybride. En fonction de sa stratégie, ses objectifs et ses besoins, l’entreprise va adopter un de ces modèles de déploiement spécifique. Découvrons quelles sont leurs caractéristiques !

Le Cloud Native : de grandes opportunités pour l’entreprise

L’accélération du numérique est devenue un enjeu essentiel au sein des entreprises. Désormais, pour pouvoir faire face à la concurrence il ne faut plus simplement proposer le meilleur produit ou service sur le marché mais devenir innovant au sein de l’organisation même. L’innovation continue, c’est ce que l’approche Cloud native procure à une entreprise. Contrairement au modèle traditionnel, le Cloud native conçu directement dans un environnement Cloud, repose sur des langages de programmation. C’est cette caractéristique qui différencie les solutions Cloud Native à celles traditionnelles puisqu’elles sont simplement installées dans le Cloud. Elles sont alors « moins flexibles, scalables et offrent moins de possibilités que les solutions Cloud Native.

Le Cloud Native permet ainsi de mettre en place une architecture micro-services dans laquelle chaque service est isolé et spécialisé sur une seule tâche. La gestion indépendante des différentes fonctionnalités permet à l’application d’être facilement modulable, flexible et évolutive. Grâce à cela l’entreprise peut capitaliser un maximum sur les avantages et innovations du Cloud computing, qu’il soit public, privé ou bien hybride. 

Les différences entre le Cloud public, privé et hybride, comment choisir ?

Ces différents modèles reposent sur le type d’accès au Cloud. 

Commençons par le Cloud public, comme son nom l’indique, il s’agit d’un modèle de déploiement qui donne à tous l’accès à un réseau comprenant des services et ressources informatiques. L’infrastructure technique étant externalisée chez un fournisseur tiers, il permet une grande scalabilité et flexibilité. En effet, il peut être étendu ou réduit en fonction des besoins et surtout amélioré grâce à l’innovation continue des fournisseurs. L’entreprise ayant des exigences en termes de sécurité et souhaitant un cloud exclusif, optera pour le Cloud privé. L’organisation détiendra donc son infrastructure technique en interne et seuls les membres y auront accès. Ce modèle répond à un besoin de confidentialité des données. Par ailleurs, l’entreprise doit disposer d’une équipe informatique tout aussi compétente qu’informée afin de suivre de près la maintenance, les mises à jour et les modifications techniques à effectuer.

Il existe un troisième type d’accès au Cloud, ce modèle comprend à la fois les avantages du Cloud public et ceux du privé : il s’agit du Cloud hybride. Pour faire simple, le Cloud hybride va associer une infrastructure locale donc un cloud privé à un cloud public. Les données et les applications vont se transférer entre les deux environnements. L’organisation va alors pouvoir bénéficier de la flexibilité et des innovations fournies par le Cloud public tout en conservant des données confidentielles en interne. Ce type de Cloud répond au besoin des secteurs particuliers comme la défense ou encore le domaine médical qui doivent respecter des exigences réglementaires.

Les avantages du Cloud Public

Il est très courant qu’au lieu d’adopter une approche hybride ou encore privée, les entreprises préfèrent rester dans le Cloud public afin de capitaliser sur tous ses avantages.

Avec le Coud public, l’entreprise à un accès à un ensemble de logiciels, du stockage et tout un tas d’équipements réseau qu’elle va gérer à partir de son compte dans un navigateur web. Cela est rendu possible grâce à des fournisseurs de services Cloud comme Microsoft Azure qui vont se charger de tout l’environnement technique et offrent ainsi aux entreprises une multitude d’avantages tels que :

  • Des faibles coûts, les entreprises n’ont pas besoin d’investir dans les logiciels, elles payent en fonction de l’utilisation du service.
  • Une grande évolutivité, grâce à une mise à disposition de ressources illimitées.
  • Aucune maintenance, le fournisseur s’en occupe entièrement. 
  • Un degré de fiabilité élevé grâce à un réseau étendu et à une multitude de serveurs qui limitent le risque de panne.  

À présent vous connaissez tout du cloud public et de ses avantages ! Reste à savoir vers quel fournisseur se diriger n’est-ce pas ?

Apsia un Cloud solution provider qui relève tous vos défis de digitalisation !

Apsia est Gold Partner de Microsoft, SAP et Cegid, des acteurs incontournables dans le monde du digital et s’appuie sur leurs innovations produit pour positionner les clients dessus. Les spécialistes Cloud sont donc présents pour accompagner votre transformation digitale grâce à l’apport d’un ensemble de services et solutions nécessaires pour le développement d’applications métiers Cloud native. C’est notamment le cas avec le Cloud public Microsoft Azure, un environnement très moderne avec de l’IA, du machine learning ainsi que d’autres fonctionnalités permettant de répondre aux besoins de digitalisation d’une organisation. Ainsi, grâce à son expertise technique, Apsia sera vous guider dans l’écosystème Cloud !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

©2022  Apsia. Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account